Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

France soir un journal (ou plutôt un torchon de papier)

Publié le par Jonathan

Il n'y a même pas de rubrique politique et économie . Mais qu'est ce qu'il y a comme page sur les stars .

Dites moi dans un commentaire ce que vous en pensez de ce journal

Publié dans PERSO

Partager cet article

Repost 0

Gros coups de blues

Publié le par Jonathan

 La semaine prochaine , çà fera 1 an que je suis au chômage . A chaque fois que les chiffres du chômage sont publiés , çà me fait vraiment mal parce que je n'ai pas de diplômes ( Bac ) sauf le Brevet mais il vaut rien  .

Le chômage repasse sous la barre symbolique des 9%. Le nombre des demandeurs d'emploi a diminué de 1,2% en juillet, ramenant le taux de chômage à 8,9% de la population active, a annoncé mercredi le ministère de l'Emploi.

Le ministère recensait fin juillet 2.159.900 demandeurs d'emploi, soit 26.700 chômeurs de moins par rapport à juin. Le chômage revient à son niveau d'octobre 2001.

L'ensemble des catégories profite de la baisse, notamment les femmes (-1,2%), les moins de 25 ans (-2,2%) et les chômeurs de longue durée (-1,4%).

Depuis l'inversion de tendance intervenue en février 2005, 314.100 personnes ont retrouvé un emploi, soit une baisse de 12,7% du chômage en 18 mois.

. En résumé Il y a 314 100 chanceux et il reste 2 159 900 malheureux qui comme moi recherche un boulot .

 

 

Publié dans PERSO

Partager cet article

Repost 0

Vidéo sur le réchauffement climatique

Publié le par Jonathan

Une très belle vidéo créé par Anthony Webmaster du site http://www.Meteo.prévisionfrance.org

Publié dans SCIENCES-TECHNOLOGIE

Partager cet article

Repost 0

Le climat français

Publié le par Jonathan

Publié dans SCIENCES-TECHNOLOGIE

Partager cet article

Repost 0

Scénario de film Hollywoodien comme le Chewing gum

Publié le par Jonathan

Il était une fois un pilote qui s'appelait Jonathan et qui décida d'embarquer son meilleur ami dans son hélicoptère pour lui faire une surprise ( lui montrer la belle vue de Marseille pour son anniversaire ) . Mais cet promenade de routine s'est révélé drôlement comique . Notre super piloté déluré a dû se poser dans une station service en catastrophe pour faire le plein occasionnant des réactions drôleS de la part des rivérains. Notre pilote s'amusa à faire des loopings alors que son passager avait le mal des transports mais il a pas vu qu'il s'aventurait sur la ligne aérienne des avions et nos 2 hommes se retrouva sur l'aile de l'avion en état d'hypothermie mais l'avion va heureusement attérir à l'aéroport de Marignane .

Un scénario JONATHAN BALSAMO

Publié dans PERSO

Partager cet article

Repost 0

Une crise très grave se profile à l'horizon pour les Etats-unis

Publié le par Jonathan

"L’empire américain possède, et de loin, l’armée la plus puissante du monde. Il n’a, hors de ses frontières, aucun concurrent sérieux qui soit vraiment à sa hauteur. Il a donc dû devenir son propre ennemi. Tous les empires doivent un jour disparaître. Tous doivent trouver un moyen de s’autodétruire. L’Amérique a trouvé l’endettement". Dans son dernier ouvrage, "l’Empire des dettes", William Bonner entreprend de démontrer comment, au cours du 20ème siècle, les Etats Unis se sont transformés en empire et comment cet "Empire", qui subsiste aujourd’hui en se finançant à crédit, est inexorablement amené à décliner puis à disparaître à cause de l’accumulation d’une "montagne de dettes". Prenant exemple sur la grandeur et la décadence des empires déchus, de l’Empire romain aux conquistadors espagnols en passant par Alexandre le Grand ou Gengis Khan, le fondateur de la Chronique Agora décrit d’une plume enlevée, critique et pleine d’humour, comment les Etats-Unis accumulent les erreurs classiques annonciatrices du déclin : tentation hégémoniste et sur-consommation.

Tentation hégémoniste : Comme tout empire, les Etats-Unis se sont auto-proclamés protecteurs du Monde. Or, les campagnes menées, aujourd‘hui, en Afghanistan ou en Irak dans la lutte contre "l’Empire du Mal" sont aussi absurdes et coûteuses que celle engagée au Vietnam dans les années 60 et censée protéger le Monde libre. De Nixon à W. Bush, elles ne servent qu’à justifier les politiques en place. En votant des guerres très loin de leurs frontières les Etats-Unis creusent un déficit record. Contrairement aux empires du passé qui finançaient leurs campagnes par l’impôt ou le pillage, "l’Empire américain", plus débonnaire, au lieu de s’enrichir aux dépens de ses vassaux, s’endette à leur égard. A la fin de la seconde guerre mondiale, les pays qui le souhaitaient bénéficiaient de la protection de "l’Empire" et achetaient en contrepartie des biens produits par lui. L’Europe de l’Ouest, le Japon et une partie de l’Amérique du Sud ont ainsi bénéficié de la "Pax Dollarium" (la paix du dollar). Aujourd’hui ce sont ces mêmes Etats qui, non seulement, exportent aux Etats Unis mais prêtent de l’argent à cet "Empire" afin qu’il finance ses achats!

Un endettement endémique : La dette fédérale brute, qui correspond à l’accumulation des déficits budgétaires annuels, s’élevait à 7000 milliards de dollars en septembre 2005, ce qui représente 24000 dollars pour chaque citoyen américain, souligne l’auteur. Si l’on inclut les sommes réservées pour payer la Sécurité sociale et l’assurance médicale promises par le gouvernement, le poids de la dette grimpe largement au dessus de 100 000 dollars pour chaque Américain. Mais la dette réelle est bien plus élevée. Sur quatre dollars dépensés par le gouvernement fédéral, un est emprunté. En théorie il n’y a aucune limite à l’endettement. Cependant le dollar doit se maintenir à un niveau raisonnable sans quoi les créanciers ne voudront plus leur prêter d’argent, explique Bill Bonner. Avec une dette en cours de 36000 milliards de dollars (et même avec un intérêt de seulement 5%), les Etats Unis doivent rembourser 1800 milliards de dollars par an. Or les caisses étant déjà vides, la seule solution qui demeure, c’est le refinancement de la dette. Mais jusqu’à quand ?

Une nation qui vit à crédit : Jadis épargnants, les Américains sont devenus une nation d’emprunteurs frénétiques. Ils épargnent moins de 1% de leurs revenus. Or sans épargne à dépenser ils vivent à crédit et s’endettent toujours plus en profitant d’une création artificielle de richesse due, notamment, à la spéculation immobilière. L’endettement semble être devenu une vertu et ce changement de mentalités est encouragé par les grands argentiers de la Réserve Fédérale, Alan Greenspan en tête. En 2005, les Américains dépensaient 20 dollars quand ils en gagnaient 19. Cette différence se mesure grâce aux chiffres du déficit commercial qui représentent la vitesse à laquelle les Américains courent à la ruine : 58.3 Milliards de dollars en janvier 2005 soit près de 2 milliards par jours ou encore 600 dollars par famille et par mois. Mais alors, qui profite de cette sur-consommation ? Son principal fournisseur, la Chine.

La Chine, fournisseur officiel de l’Amérique : A la fin de l’année 2004, les deux banques centrales du Japon et de la Chine détenaient près de mille milliards de dollars en bons du Trésor américain. C’est sur la seule volonté de ces pays d’épargner et de recycler leur épargne en dollars que repose l’économie consumériste américaine. "La consommation américaine a provoqué un boom économique en Chine où l’habitant moyen travaille dans un atelier qui l’exploite, vit dans un taudis et épargne 25% de ses revenus. Cependant, aux Etats unis, l’Américain moyen habite une maison au- dessus de ses moyens et conduit une voiture trop chère pour lui. Lui n’épargne pas un sou et croit que les chinois lui prêteront toujours de l’argent aux mêmes conditions. Cette situation, conclut l’auteur, ne peut durer indéfiniment".

Demain, la récession? Selon Bill Bonner, c’est probablement une série de crises financières qui brisera la confiance des Etats-Unis. Le dollar est vulnérable tout comme les Bons du Trésor, les actions ou encore les prix de l’immobilier. La hausse des prix de l’immobilier va s’arrêter, prédit l’auteur, ce qui provoquera une diminution des dépenses de consommation et plongera l’économie américaine dans une récession... Face à cette crise financière grave qui se profile et dans le contexte de déclin de "l’empire américain", l’auteur nous fait la recommandation suivante : "Si nous étions sûrs de ce que nous avançons, nous achèterions des obligations. Comme nous ne le sommes pas, nous achetons de l’or. Dans la véritable crise qui se profile, les actifs de toutes sortes vont probablement perdre de la valeur - particulièrement ceux qui sont la propriété d’un débiteur. C’est de l’or que les gens achèteront quand ils commenceront à douter de l’empire... et de sa monnaie. A notre avis, ils vont bientôt douter de plus en plus".

A défaut de suivre les conseils boursiers de l’auteur, ce parallèle entre l’histoire des Empires et l’économie politique s’avère enrichissant et utile à l’heure où les grands débats sur les politiques budgétaires et monétaires vont également ressurgir en France, à l’occasion de la rentrée politique.

> A lire dans le livre " L'empire des dettes "

Publié dans PERSO

Partager cet article

Repost 0

Ernesto

Publié le par Jonathan

Désormais je répertorie tout les cyclones de l'Atlantique

Publié dans SCIENCES-TECHNOLOGIE

Partager cet article

Repost 0

Le chômage continuerait à baisser

Publié le par Jonathan

Le chômage baisserait grâce au contrat CNE ( Contrat Nouvelles  Embauches ) . Mais je vois pas comment . Notre monnaie est surévalué ( cher ) .

Faudrait qu'il montre les chiffres du chômages à Marseille ! parce que moi même étant chômeur . Je vois pas du tout çà !

Publié dans ACTUALITE

Partager cet article

Repost 0

La Crise de l'€

Publié le par Jonathan

Méfiez vous , dans quelques mois , notre monnaie pourrait être en crise .

Lisez bien cet article et dites moi en méttant un commentaire ce que vous en pensez .

 http://www.revue-republicaine.org/article.php3?id_article=1187

Voir aussi le blog SORTIR DE L'€ :

http://sortirdeleuro.over-blog.com/

Publié dans ACTUALITE

Partager cet article

Repost 0

Voici tout les lieux de ballades en montagnes dans les Hautes Alpes ( mon lieu de vacances d'été )

Publié le par Jonathan

Je vous propose de vous montrer toutes les pistes roulables en voitures dans ce coin de paradis : http://www.centcols.org/libre_service/guillestrois/guillestrois.htm

Publié dans PERSO

Partager cet article

Repost 0

Il n'y a pas plus beau que l'amour dans une vie ...

Publié le par Jonathan

.... avec le bonheur bien sûr

Donc un conseil si vous aimez quelqu'un  , faîtes tous ce que vous pouvez pour rester avec lui ( voitre moitié )

Publié dans PERSO

Partager cet article

Repost 0

Le N°1 des ventes de livres

Publié le par Jonathan

C'est le livre sur Sarkozy bien sûr

Publié dans PERSO

Partager cet article

Repost 0

Chirac recherche un boulot en CDD

Publié le par Jonathan

Faîtes lui signe merci

Publié dans PERSO

Partager cet article

Repost 0

Un fait divers qui aura bouleversé les Etats-unis

Publié le par Jonathan

Matthiew Shepard

Matthiew Shepard
Une histoire bouleversante, qui aura remué le monde entier... Lisez la, et diffusez la, pour lui...

Mardi soir 6 octobre 1998, Matthew Shepard sort avec quelques amis gays au Fireside bar, à Laramie. A 21 ans, il est étudiant en sciences politiques à l'Université du Wyoming. Il est revenu dans cet Etat après avoir étudié en Suisse, ses parents travaillant en Europe. Les amis de Matt s'en vont, et il reste seul au bar devant une bière. Là, deux jeunes hommes l'abordent. Ils lui demandent s'il est gay. Matthew confirme. Ses deux interlocuteurs affirment qu'il sont gays aussi et lui demandent s'il veut venir avec eux. Confiant, Matt les suit dans leur voiture, qui les conduit hors de la ville.

Là, les deux jeunes hommes commencent à frapper Matthew à la tête avec la crosse d'un 357 Magnum. Matt est seul contre deux, et n'est pas de taille à se défendre : il mesure 1m65 pour 54 kg. Ses agresseurs l'attachent à une barrière. Matthew sent qu'ils veulent le tuer et les supplie de lui laisser la vie sauve, mais ses aggresseurs continuent à le frapper, si violement qu'ils lui brisent le crâne. Le traitement que les jeunes hommes font subir à Matthew s'apparente à de la torture : à son arrivée à l'hôpital, Matt présentait 14 coupures sur le visage, dont certaines assez profondes pour atteindre l'os, et de multiples brûlures sur le corps. Croyant Matthew mort, ils abandonnent son corps attaché à la barrière, comme un trophée.


Matthew reste 18 heures ainsi à une température proche de zéro, avant qu'une chute de VTT ne fasse atterrir à ses pieds un cycliste, qui croit d'abord avoir affaire à un épouvantail et qui se dépêche de prévenir les secours en constatant que Matthew respire encore. Le jeune amateur de VTT est persuadé que c'est un vrai miracle qui l'a fait tomber sur Matthew et a ainsi permis au jeune homme de survivre quatre jours et à sa famille de le revoir avant son décès.

La nouvelle de la violente agression contre Matt provoque un choc dans le pays tout entier. Bill Clinton se déclare profondément choqué par la brutale attaque et demande aux Américains de prier avec lui pour Matthew, dont les parents rentrent précipitament d'Arabie Saoudite où ils travaillent et vivent. Matthew a été transporté à l'hôpital de Poudre Valley, dans le Nord du Colorado. Il est dans le coma et n'est maintenu en vie que grâce à des machines. Son crâne est tellement brisé que les chirurgiens ont renoncé à l'opérer. Une veillée est organisée devant l'hôpital où arrivent ses parents. A minuit, dimanche 11 octobre, la pression sanguine de Matthew chute brutalement. Sa famille, présente à l'hôpital, est immédiatement prévenue et se rend à son chevet. A 00h53 lundi matin, Matthew meurt au milieu des siens, sans avoir repris connaissance.


Samedi 10 au soir, soit 24 heures avant la mort de leur fils, les parents de Matthew ont fait lire par le directeur de l'hôpital un communiqué. Voici la traduction d'un large extrait de ce communiqué : les passages où ils parlent de leur fils. Ils parlent au présent puisqu'au moment où ils ont écrit ce texte très émouvant, Matthew luttait encore contre la mort :

"Matthew est quelqu'un d'exceptionnel, et chacun peut tirer des leçons de sa vie. Tous ceux d'entre nous qui connaissent Matthew le voit tel qu'il est, une âme gentille et douce. Il croit beaucoup à l'humanité et aux droits de l'homme. C'est une personne de confiance qui regarde chacun à sa juste valeur, et qui ne s'attarde pas sur les défauts de chacun.

Sa seule intolérance est à l'égard des gens qui n'acceptent pas les autres tels qu'ils sont. Il a toujours sincèrement pensé que tous les gens sont égaux, quelques soient leur orientation sexuelle, leur race ou leur religion.
Nous savons qu'il croit que nous faisons tous partie de la même famille appelée Humanité, que chacun de nous doit traiter les autres avec respect et dignité, et a le droit de vivre une vie qui en vaille la peine. C'est une chose qu'il partagerait avec vous s'il le pouvait, nous en sommes sûrs.

Matthew aime sa famille. C'est un fils, un petit-fils et un frère aimant qui a rendu nos vies plus riches et pleines qu'elles ne l'auraient été sans lui.



Sa vie a souvent été un combat, d'une manière ou d'une autre. Il est né prématurément, et il s'est battu pour survivre quand il était bébé. Il est de petite taille mais nous croyons que c'est un géant quand il respecte la valeur de chacun. Nous savons qu'il pense que s'il peut rendre meilleure la vie de quelqu'un, il a emporté un succès. C'est un critère de réussite que Matthew a toujours pris en compte.

Matthew sait qu'il n'est pas le meilleur sportif du monde, mais il avait un esprit de compétition. Il a participé une fois aux Jeux de l'Etat du Wyoming. Il est arrivé à une place honorable à la course à pieds, et a alors décidé de participer aux épreuves de natation. Il l'a fait bien qu'il savait qu'il finirait le dernier. Ce qui est arrivé. Après, il a reconnu auprès de nous qu'il savait que ses chances de gagner étaient négligeables, mais qu'il n'aurait pas laisser cette considération l'empêcher d'essayer. C'est une autre leçon de Matthew pour nous tous, c'est une leçon que, nous l'espérons, chacun gardera en son cœur.


Matthew a beaucoup voyagé. Il parle l'anglais, l'allemand et l'italien. Il aime beaucoup l'Europe, mais il aime aussi Laramie [la ville du Colorado où il vivait] et l'Université du Wyoming. Nous pensons que s'il écrivait lui-même ce communiqué, il insisterait sur le fait qu'il ne veut pas que l'acte horrible de quelques uns ne ternisse la réputation de Laramie et de l'université."


Voilà, vous connaissez maintenant son histoire...

Publié dans PERSO

Partager cet article

Repost 0

La réforme DEMOTTE en Belgique

Publié le par Jonathan

Pour rééquilibrer les comptes du service de santé belge . le ministre de la santé Belge Rudy DEMOTTE veut supprimer des centres de cardiologies . Cela accroîtra la distance entre le patient et le service de cardiologie le plus proche ce qui pourrait provoquer des décès

Soutenez l'opposition de cette réforme dangereuse car une vie humaine n'a pas de prix

Visitez ce site pour plus d'info : http://rolamb.boosterblog.com/

Publié dans PERSO

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 > >>